recettes, Uncategorized

Vive les orties !

Qui s’y frotte s’y …. soigne : 

IMG-8097
Jeunes pousses d’orties (Urtica dioica)

 

C’est le printemps et à cette saison l’ortie refait son apparition. Il s’agit sans doute de la reine des plantes sauvage. Souvent détestée du fait de son caractère urticant et de son petit côté invasif, elles est à tord souvent considérée comme une « mauvaise herbe ».

Elle fait pourtant partie des grandes plantes à avoir dans son jardin pour ceux qui ont la chance d’avoir un petit bout de terre à cultiver.

Elle est en effet bourrée de minéraux ( dont le calcium, chlore, magnésium, manganèse, potassium, soufre, zinc , silicium et fer), de vitamines ( Provitamine A, vit C et E) et de Chlorophylle .

Principales propriétés  (des feuilles de l’urticadioica) 

  •  Tonique général : elle redonne force, courage et vitalité. Elle stimule le métabolisme. Cette petite alliée revitalise tout le corps, remonte le moral et donne de l’énergie. Elle peut être prise sur une longue période de temps et elle est un soutien fort apprécié pour les gens qui souffrent de conditions chroniques ou de dégénérescence. Dans le cas d’un épuisement chronique, d’une mononucléose ou d’une convalescence, grossesse ou allaitement,   l’ortie va vous épauler.
  • Adaptogène : elle augmenta la capacité du corps à s’adapter au stress, en rééquilibrant l’interactivité des systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire.
  • Antianémique par sa richesse en fer et en chlorophylle ( donc une grande plante de la femme).
  • Nutritive, reconstituante, reminéralisante, antiasthénique, par sa haute teneur en protéines, vitamines et minéraux.
  • Antioxydante par l’association de vitamines A, C, E et de sélénium.
  • C’est aussi probablement la meilleure plante détox de notre flore française : Tonique rénal, diurétique, dépurative, l’ortie possède une extraordinaire capacité à éliminer les déchets accumulés dans l’organisme; Ce n’est pas pour rien qu’elle revient chaque printemps !
  • Antirhumatismale, antigoutteuse, elle élimine les toxines accumulées dans les articulations, mais, par sa richesse en silice, améliore l’état des cartilages, comme les disques intervertébraux.
  • Alcalinisante, elle permet de restaurer l’équilibre acido-basique, mis à mal par l’alimentation moderne très acidifiante (trop de sucre, de viande, d’alcool et pas assez de fruits et légumes).
  • Vermifuge, antiulcéreuse, antalgique, analgésique, antiasthmatique, pectorale, expectorante, anti-inflammatoire (feuille et surtout la racine), stimulante circulatoire…Elle est géniale pour avoir une belle peau (notamment en cas de dermatose, acné, eczéma ….)

Et encore beaucoup d’autres vertus : Bref, c’est LA PLANTE SAUVAGE !

A prendre en tisane, en soupe, dans des cakes salées, des lasagnes végétariennes mais aussi à préparer cru pour bénéficier de toutes ces vitamines.

Et oui ! vous pouvez la consommer crue et elle ne va pas vous piquer la langue !!!

Mais munissez vous de gants pour la cueillir et de pincette et ciseaux pour la travailler.

Voici 2 recettes : 

Dans les 2 cas, choisir les jeunes pousses d’orties ( cad les 6 premières feuilles en sommité) ! Les rincer rapidement à l’eau vinaigrée et les essuyer délicatement.

  • Tartare d’orties :

 

50 g de jeunes feuille

img-8092.jpg
Tartare d’orties en preparation

50 g de persil et 50 g de ciboulette

5 olives vertes dénoyautées

2 C à soupe de jus de citron

1 pincée de sel de mer non raffiné

Huile d’olive fruitée.

Mixer tous les ingrédients avec 2 c à soupe d’huile d’olive. Si c’est trop piteux ou sec rajouter un peu d’huile et servir immédiatement avec des bâtonnets de légumes, un bon pain à l’épeautre pour tartiner …

img-8094.jpg
Tartare d’orties prêt à déguster !

 

  • Pesto d’orties  végan : 

3 cu à soupe d’une belle huile de noix fruitée

2 gousses d’ail grossièrement hachées

le jus d’un citron

une pincée de sel et une de poivre

1 à 2 cu à soupe de poudre d’amande

Environ 50 à 60 g de feuilles d’orties.

Dans un mixeur, mélanger tout. Vous devez obtenir quelque chose de crémeux. Transférer le mélange dans un petit bocal hermétique et se conserve quelques jours au frigo. Parfait pour accompagner des pâtes, un risotto, se tartiner  …Vous aimer le croquant, ajouter quelques noisettes torréfiés et hachées !

A vous d’expérimenter !

IMG-8096
pesto d’orties prêt à déguster !

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s